projets
musique et texte

Après quatre années passées auprès du collectif artistique du théâtre de la ville et du metteur en scène Emmanuel Demarcy-Motta, deux années à l’école de théâtre Florent… il était temps de se lancer dans des projets plus personnels et en petite formation !

En 2011, L’histoire de la Princesse de Montpensier, d’après le texte de Madame de Lafayette, avec la complicité de la comédienne Marie-Armelle Deguy, le metteur en scène Jacques Vincey, et une scénographie d’Yves Collet.

En 2012, création de deux spectacles : La harpe en mots, invention à deux voix autour des évocations littéraires de la harpe, et 1900 : marins, artistes.

musique de chambre

Pour les musiciens, la musique de chambre allie le bonheur de jouer et chercher ensemble au plaisir de l’exigence du jeu soliste. Pour le public, c’est l’intérêt d’entendre des timbres mêlés, et de profiter de la complicité des interprètes.

Constance Luzzati s’y consacre avec de nombreux amis musiciens, dont notamment certains des solistes de l’orchestre de l’opéra de Rouen, en autres avec la violoniste Jane Peters. Elle s’investit tout particulièrement dans deux ensembles : le Trio Safran (flûte, alto et harpe), et le duo Luzzati qu’elle forme avec sa sœur Héloïse, violoncelliste. La transcription sous toutes ses facettes y occupe une place importante, permettant l’accès au répertoire des sonates en trio baroques comme à la magnifique palette expressive des mélodies françaises.

harpe solo

Richesse de la musique ancienne, vitalité de la musique contemporaine, beauté du répertoire français : Constance Luzzati sert avec bonheur tous les répertoires. Toujours à la recherche de nouvelles trouvailles, de nouvelles découvertes et jubilations musicales, elle ne se départ pour autant jamais de son exigence à l’égard de la qualité des œuvres offertes au public.